Le saviez-vous? : ''Pourquoi la Terre a une circonférence de 40 000 km?''

De : Mathix

terreVoilà, un épisode monté sur la circonférence de la Terre. Afin de conserver le timing serré des épisodes que je me suis fixé, j’ai dû aller à l’essentiel, je ne parle pas de Méchain et Delambre, ni des difficultés qu’ils ont eu, ni le procédé qu’ils ont utilisé….

 

ext2Vous trouverez dans cet vidéo des extraits d’un livre de M Bézout que j’ai acheté cet été, le livre date de 1770, le mètre n’existait donc pas, c’est ce qui m’a donné envie de faire cette vidéo.

 

 

 

Télécharger

Web série  est disponible ici

Je me suis permis de faire pour la fin, l’amalgame entre circonférence et longueur du méridien en faisant l’approximation tacite que la Terre est ronde.

 

Voir l’article originel

Le saviez-vous?’ : Pourquoi la Terre a une circonférence de 40 000 km?

De : Mathix

terreVoilà, un épisode monté sur la circonférence de la Terre. Afin de conserver le timing serré des épisodes que je me suis fixé, j’ai dû aller à l’essentiel, je ne parle pas de Méchain et Delambre, ni des difficultés qu’ils ont eu, ni le procédé qu’ils ont utilisé….

 

ext2Vous trouverez dans cet vidéo des extraits d’un livre de M Bézout que j’ai acheté cet été, le livre date de 1770, le mètre n’existait donc pas, c’est ce qui m’a donné envie de faire cette vidéo.

 

 

 


Télécharger

Web série  est disponible ici

Je me suis permis de faire pour la fin, l’amalgame entre circonférence et longueur du méridien en faisant l’approximation tacite que la Terre est ronde.

 

Voir l’article originel

Chacun sa lettrine !

De : Post-scriptum

Dans le cadre du cours de français, et en lien avec le programme d’histoire et d’arts plastiques, les 5e2, 5e4 et 5e6 ont réalisé des lettrines de leur nom ou prénom. Certains ont colorié des modèles, d’autres ont dessiné leur propre lettrine.

Les 5e sont invités à voter pour leur lettrine préférée en visionnant les photos dans le diaporama ci-dessous puis en cliquant sur le lien suivant où il suffira de cocher le numéro de la lettrine choisie et de valider.

Deux prix seront remis pour :

- la plus belle lettrine coloriée ;

- la plus belle lettrine dessinée.

Les résultats seront publiés la semaine de la rentrée.

Bonnes vacances à tous !
Votez ici : http://goo.gl/forms/czXJYHxoQa

 

 

Cliquer pour visualiser le diaporama.

 

Voir l\’article originel

Les aires en 5e, un rappel en vidéo

De : Mathix

Voilà, une petite animation à laquelle je pensais depuis quelques temps.

Le temps de me familiariser avec l’outil animation de geogebra,j’ai pu enfin constituer un petit récap’ des formules d’aires de 5e.

Geogebra.svgJ’en profite pour signaler que Geogebra est passé en version 5, nous apportant donc la 3D! Plus besoin d’artifice pour travailler sur les sections en 3e ou 4e!

 

articlemarseille.pngEt puis dernièrement, une belle surprise, j’ai reçu un mail de Jérôme Borel de l’académie de Marseille, il m’informait qu’il avait écrit un article sur les problèmes DUDU dans l’espace pédagogique !

 

 

 

Enfin, j’ai ouvert une section geogebra   , Loïc Bodelot m’a envoyé pas mal  d’animations (en fait, énormément d’animations, toutes ne sont pas libres car utilisant des extraits de livres…. ) par mail.

J’ai donc choisi avec son accord de les diffuser à travers cette section. J’ai tenté de les classer. La page, quoiqu’un peu austère pour l’instant, devrait s’améliorer avec le temps.

 

Voici l’animation, bon visionnage :


Télécharger la video

Télécharger l’animation geogebra

 

Voir l’article originel

Innover au sein du cours de mathématiques

De : Adrien Guinemer

Réalisé par Élisabeth Massé.

Réalisé par Élisabeth Massé.

Voici donc l’article promis hier. Je vais essayer de décrire ici ce stage duquel je reviens. Ce stage était proposé par l’AEFE (qui regroupe sous l’égide du ministère des affaires étrangères des établissements français de l’étranger). Nous étions regroupés à Budapest, la zone s’étendant de l’Allemagne à Moscou en passant par la République Tchèque et l’Ukraine entre autre. Au cœur donc de la capitale hongroise, des profs de maths se sont retrouvés autour du thème de l’innovation au sein du cours de mathématiques.

Du wifi en salle info

Situé dans le Nord-Est de Budapest, le lycée Gustave Eiffel récemment construit nous a accueilli pendant deux jours les jeudi et vendredi 16 et 17 octobre 2014. C’était la première fois que j’étais dans une salle informatique d’un établissement équipée de wifi ! Nous étions tous logés dans le même hôtel. Un tel stage contient donc une soirée sur place qui est une occasion formidable d’échanger de façon différente (et j’y reviendrai plus tard).

Qu’est-ce que l’innovation ?

Les deux formateur avaient préparé le stage en amont en prenant contact avec les collègues. Suite aux retours, il paraissait nécessaire aux formateurs de se mettre d’accord sur ce qu’était l’innovation ce qui fut résumé par : « Innover, c’est expérimenter, améliorer, s’adapter. Ce n’est pas tout reconstruire ». Par ailleurs, on ne doit pas perdre de vue que lorsque l’innovation montre son intérêt, il faut alors rendre l’action pérenne ! Mais l’erreur et l’essai vont de paire avec l’innovation.

Horizontalité

Ainsi les stagiaires qui le souhaitaient ont été invités à présenter une action innovante afin que ces actions puissent faire tâche d’huile et se répandre si elles sont profitables aux apprentissages des élèves. Cela a conféré au stage une certaine forme d’horizontalité très profitable à tous permettant aux formateurs et aux stagiaires d’être dans la même situation à la fois d’apprenant et de diffuseur de connaissances. Une atmosphère de collaboration, de partage, de réflexion commune s’est installée tout au long de ces deux jours. Au rythme des petites présentations sur pleins de points différents (voir Storify en fin d’article), suivies de courtes démonstrations ou mises en activité, chaque journée fut riche en idées nouvelles et en apprentissages différents.

Un feu d’artifice en conclusion

En conclusion de ces deux jours, les formateurs nous ont demandé de produire une séance utilisant l’une des choses présentées : par exemple un collègue à montrer comment utiliser GeoGebra 3D avec les élèves afin d’expliciter la formule de l’équation d’une droite qui est donnée grâce à l’expression algébrique des deux plans dont elle est l’intersection.
Pour ma part, j’étais dans un groupe qui a choisi de réfléchir à une séquence sur les puissances en classe de quatrième qui permettent de réinvestir un maximum des éléments vu dans la formation. C’était ambitieux mais nous avons pu voir que les applications des innovations présentées étaient possibles et à portée de main même s’il apparaît clairement qu’il faut faire des choix et finalement une partie de la sacro-sainte liberté pédagogique est là pour ça !

Genèse du stage

En effet, c’est finalement cette liberté pédagogique (qui permet à chaque enseignant d’enseigner le contenu obligatoire avec une grande latitude) qui est à l’origine du stage. Car c’est en voyant des entreprises intéressantes en visites dans les établissements que les formateurs se sont rendus compte qu’il serait bon de faire part de ces innovations à d’autres collègues.

Voici donc un storify (non exhaustif) donnant un aperçu de ce qui a été vu ainsi qu’en bonbon des extraits de la prise de note d’Élisabeth Massé :

SynthèseEM1SynthèseEM2SynthèseEM3SynthèseEM4Une plus-value non négligeable

Finalement lors de ce stage, j’ai vu des explosions d’idées dans les têtes et les yeux des stagiaires (dont je fais partie). Un élément d’optimisme éducatif global était perceptible dans cette salle étouffante aux murs trop bien isolés. Il ne faut pas avoir peur de l’innovation. Ce terme inquiète souvent les professeurs qui ne comprennent pas que fonctionner différemment, avoir une pratique réflexive amènera nécessairement à l’innovation pour le bien des élèves.

Une soirée

Mais ce qui restera pour moi la clé de voûte d’un tel stage, celle qui fait tenir tout l’édifice construit par les formateurs, c’est cette soirée commune du jeudi au vendredi. Un moment convivial en off où le collègue de maths s’humanise. Cela a considérablement renforcé l’horizontalité du stage. J’ai pu faire connaissances de façon personnels avec mes collègues de mathématiques de la zone (très large comme je l’ai dit plus haut). Cette soirée devient alors une situation référence pour chacun d’entre nous, permettant ainsi de relier les apprentissages et les acquis du stage au souvenir du goût de la cuisine hongroise. La cohésion du groupe s’en est vue renforcée. Une bonne soirée entre profs de maths où l’on discute de choses que d’autres ne comprennent pas tout en se montrant, pleins de fierté les photos de nos enfants.

A refaire !

D’ailleurs, mon prochain stage se déroulera à Berlin fin Novembre. Il s’agit d’une formation inter-degré où l’on parlera liaison CM2-6ème autour des grandeurs, mesures et de la géométrie.


Voir l’article originel

Des excuses pour les plus fidèles d’entre vous

De : Adrien Guinemer

Je vous avais promis un billet sur les #Konstweetion, le projet réalisé avec Régis Forgione faisant suite à #Kopfrechnen (voir ici). Mais nous sommes vendredi et je suis en retard pour le jeudi pédagogie ! Il faut en plus que je m’excuse auprès de mes lecteurs les plus assidus (et je sais que certains l’ont réclamé en vain) pour l’article non publié il y a huit jours pour raison de maladie. Je renvoie d’ailleurs ceux qui ne comprendraient pas pourquoi je n’ai pas toujours le temps de réaliser un billet ici (voir ce billet).

On se contentera d’un teaser !

Alors, ce cours billet de #JeudiPédagogie publié un vendredi (mais après tout, vendredi c’est aussi pédagogie) sera le teasing de l’article publié demain, un samedi de début de vacances, un samedi plein de pédagogies diverses. Vous aurez finalement, non pas un article à propos de Twitter mais un article en forme de compte-rendu du stage dont je rentre en ce moment (ces lignes sont d’ailleurs écrites dans l’avion). Un stage intitulé « Innover au sein du cours de mathématiques » prometteur a été au-delà de mes attentes, entre autre par son horizontalité et son caractère humain.

A lire dans le prochain billet.


Voir l’article originel

Le 2e problème DUDU : Julien déménage

De : Mathix

PBDUDU3-2Quoi de mieux que de profiter du déménagement cet été de mon frangin pour faire un problème DUDU?

Armé des cartons déjà présents, on en a défait pour l’occasion.

Cet épisode traite des volumes et du rangement qui diffère largement entre eux, ce n’est par parce qu’en terme de volume, le nombre de libre entre dans le carton que la disposition le permet.

On est donc parti de cette idée.

Bien entendu, il y a des garde-fous à évoquer en classe dialoguée avant le démarrage de la recherche à proprement parler, la simplification du problème par le choix d’une boîte unique de dvd.

A voir et à tester à la rentrée!

Télécharger

La série est disponible là

Le problème DUDU est dispo sur l’application ANDROID, pensez à la télécharger via le flash-code!

 

ou télécharger ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir l’article originel

Campagne d’adhésion 2014-2015

De : Association Abuledu-fr

Avec cette nouvelle année scolaire, nous faisons appel au soutien de tous ceux qui pensent qu’il est utile de proposer de véritables alternatives libres et éthiques dans la vie numérique des élèves.

Nos projets sont nombreux :
– data.abuledu.org : indexation et modération de ressources libres. À ce jour, près de 20000 ressources disponibles.
http://data.abuledu.org/wp/

– Logiciels du Terrier : développement, tests des versions en cours de développement par RyXéo, création de modules pédagogiques
– BabyTwit : développement d’améliorations fonctionnelles et ergonomiques pour une version 2, suivi et animation des projets pédagogiques
– Refonte des outils de communication : blog, flyers, affiches, etc.

AbulÉdu a besoin de votre soutien !

WeNeedYou

De notre côté, nous travaillons à la reconnaissance de l’intérêt général de notre association, ce qui permettra aux adhérents et donateurs de bénéficier d’une réduction d’impôts de 66 % de la somme versée.

Chaque adhésion est valable pour l’année scolaire en cours (du 1er septembre au 31 août).
C’est pourquoi nous lançons cette campagne d’adhésion ou de renouvellement d’adhésion pour l’année scolaire 2014-2015.
Le prix de la cotisation est inchangé, 10 euros.

Merci pour votre générosité, votre confiance et votre fidélité !

J’adhère à AbulÉdu-fr !

Voir l’article originel

Définir des règles de vie de classe

De : chrismath-fr

Cette année je suis à nouveau professeur principal de 4ème.

Sauf que cette année la classe dont je suis professeur principal a décidé de considérer le collège comme un centre aéré où on vient voir les copains et où on attend les sorties scolaires. En tant normal j’arrive à faire en sorte que les choses rentrent (au moins un peu) dans l’ordre.

Malheureusement j’ai essayé différentes approches pour instaurer une ambiance de classe propice au travail dans l’ensemble des disciplines, mais sans succès.

Je vais donc essayer de les responsabiliser davantage en leur faisant définir les règles de vie dans la classe (et le collège) afin qu’ils se les approprient et en soient acteurs.

Je présente ici le déroulé de la séance (peut-être des séances…) qui va y être consacrée. En italique on retrouve les notions que j’espère voir émerger ou des remarques. Le reste est ce qui sera présenté aux élèves.

Objectif :
Faire en sorte que les élèves de la 4ème3 puissent vivre leur scolarité dans de meilleures conditions.

ie : Tout définir et mettre en place pour quel la prochaine période se déroule sereinement.

1°/ Pourquoi est-ce important de définir des règles ?
Structurer
– Socialiser
– Sécuriser
Quelles conséquences si on ne respecte pas les règles ?

2°/Brainstorming
Donner un mot qui vous semble important sur la vie au collège et en classe.
Demander à chaque élève en imposant l’écoute
Mots à proposer s’ils ne sortent pas : écoute, respect, tolérance, solidarité, non violence, entraide, travail…)

3°/ Regrouper ces mots ensemble
Idées de catégories : 
– Respect / Travail / Entraide
– Droits / Devoirs
– …

4°/ Des règles :
- Pour qui ? (élèves et profs) : réflexion collégiale
- Quelles règles ? : 3 groupes
- Quelles conséquences si on ne les respecte pas ? : 1 groupe
- Qui vérifie, par quel moyen ? : 1 groupe
Mettre les élèves en groupe de 3/4 selon l’axe qui les intéresse.

 

Une fois ce travail réalisé, je pense leur faire réaliser des affiches qui résument ces règles. Soit sous forme de carte mentale affichée dans ma salle, soit sous forme de BD comme me l’a suggéré Thomas – @masterlazz (à l’aide de StripGenerator, Comic Strip, BD Studio Pratic ou autre)

Dans tous les cas, j’éditerais cet article pour faire le bilan de la séance et voir ce qui a (ou non) fonctionné. Je présenterai également les productions d’élèves quand elles seront finies.

 

 

Voir l’article originel

« Freeplane » : LE logiciel de cartes mentales

De : Bio-techno

Les autres logiciels libres existants dans le domaine

Il n’y a pas d’obligation à utiliser Freeplane pour faire ses cartes mentales informatisées librement. Il existe d’autres logiciels libres et gratuits et présentant des fonctionnalités complémentaires :

En savoir plus sur les cartes mentales

PDF - 354.4 ko
Carte mentale d’une formation aux bonnes pratiques de TP d’hygiène

Voir l’article originel