Ma dernière inspection

De : Adrien Guinemer

En décembre dernier, je me suis fait inspecté. A pleins d’égards, c’est un moment important dans la carrière d’un enseignant. D’où la volonté de vous raconter cela ici, ma porte ouverte pendant l’inspection en somme.

L’inspection d’un professeur commence bien avant la fameuse heure où s’installe au fond, un inspecteur, une inspectrice, voire en plus parfois le chef d’établissement. Disons qu’elle commence au moment où le chef d’établissement vous annonce la venue de l’inspecteur à telle heure, tel jour. Parfois deux semaines avant, parfois moins. Parfois beaucoup moins. Nous sommes mardi, il est 10h40, tout est installé, le cours va commencer. Les deux chaises du fond sont prêtes. Les élèves au moins aussi stressés que le professeur attendent sagement les deux visiteurs du jour.

Les premières sueurs froides ont commencé la veille. Première pause de la matinée. Je suis déjà stressé car je dois encore remplir mes derniers bulletins. Mes priorités vont changer sous peu. Je sors mon smartphone de ma poche et d’un bref regard habitué, je balaye les notificatoins. Tiens, un mail pro. Pas étonnant un lundi matin. Oh, j’aperçois un mot bien connu, surprenant, « inspection », la date ? Le lendemain. Il me reste 24h. 2’h chrono. Les bulletins ? Remis au mercredi matin. On change les priorités de la ToDo-liste.

Quelle classe ? Ah oui, c’est vrai, quelle classe à 10h40 ? Les troisièmes.

Qu’est-ce qu’on doit faire ? Oh, j’avais prévu une magnifique séance d’exercices sur les racines carrées. Le truc soporifique au possible, bien que passage obligé pour tous, prof comme élève. Pfffff, mais, non, pas ça en inspection. On va tous s’embêter !

Pourquoi ne pas montrer ces activités que l’on n’ose pas toujours faire ?

Pourquoi ne pas aller chercher un problème de Dudu ?

Ou un simple problème ouvert ?

Une ligne. Une configuration géométrique. Et c’est partie. On travaille le raisonnement, la déduction, les propriétés géométriques, la démonstration.TriangleRectangle

Ainsi fût fait.

Comment placer le point P sur [BC] afin de minimiser la distance IJ ?

Bien sûr les élèves avec des exercices à faire pour le mardi. Nous les avons corrigés. Après la séance de calcul mentale qui était également programmée.

Les élèves ont très bien réagi. Mes visiteurs d’un jour aussi.

En attestent ces lignes qui concluent le rapport d’inspection :

« [Je] (…) dispense avec dynamisme et conviction un enseignement d’excellente qualité. Le plaisir que [je] ressens en classe est manifestement partagé par [mes] élèves. »

Quant à la note, déjà que je n’ai pas celle de l’inspection précédente en décembre 2013… J’ai envie de dire, demandez à ma femme :-) !


Voir l’article originel

Taken 2 : Avez-vous vu l'erreur, ou plutôt les erreurs?

De : Mathix

Voilà, la fin de vacances arrive!

capture TAKEN2Après avoir rencontré Adrien Guinemer (professeur qui travaille avec l’AEFE en allemagne et qui a expérimenté les problèmes DUDU l’année dernière et cette année! ) et avoir tourné avec lui un épisode problème DUDU sur une de ses idées, je reçois un petit mail de Hélène Agostini professeur de mathématiques en Tanzanie. On navigue dans les contrées lointaines!

 

Elle m’a fait part d’un problème mathématique dans TAKEN 2,  j’ai réussi à reprendre une partie du film pour en faire un problème ouvert.

Vis-à-vis des droits d’auteur, cette vidéo ne saurait être utilisée autre part que dans une classe (je m’appuie sur l’exception pédagogique).

 

Saurez-vous trouver l’erreur? (en fait il y en a deux mais l’une des deux est difficile à voir du premier coup d’œil)

Télécharger

Télécharger (flv)

Cette vidéo rejoindra les autres problèmes ouverts ici

Voir l’article originel

Un peu d'histoire des maths : la mesure égyptienne.

De : Mathix

Je reviens d’un petit weekend à Paris, on en a profité pour aller au Louvre, depuis le temps que j’avais envie de voir la galerie égyptienne.

C’est beau et grand! Certaines pièces sont impressionnantes! (A se demander par où sont passées ces oeuvres historiques!).

Mais ce qui a retenu le plus mon attention fût la coudée royale exposée dans une des premières pièces.

copie de coudee

 

Uniquement avec cette pièce, on peut comprendre pas mal de choses sur le fonctionnement des égyptiens!

I. Les principales graduations :

doigtOn y retrouve les graduations communes, le doigt.

Ici on a 28 cases qui correspondent à 28 « doigts« .

 

Ensuite vient la « paume » à ne pas confondre avec la « palme » qui est une unité moyenâgeuse comme certains sites incite à le croire.

La paume est indiquée par le symbole de la main (pouce recroquevillé).

D’ailleurs, si vous faites attention au début de la coudée, vous trouverez les inscriptions :

débutcoudée1 doigt, 2 doigts, 3 doigts, paume (4 doigts) et main (5 doigts).

Mais ici, ce qu’il y a de surprenant, c’est qu’ensuite, les principales graduations vont de 4 doigts en 4 doigts (et non de 5 en 5 comme chez nous) :

La paume (4 doigts), la double paume (8 doigts), petit empan (12 doigts), grand empan (16 doigts), coudée-remen (20 doigts), petite coudée ou coudée naturelle (24 doigts), coudée royale (28 doigts, qui est en fait l’idée d’une coudée naturelle plus une paume).

J’ai entouré à chaque fois le symbole citant l’unité de mesure à laquelle il correspond.

coudée-mesure

 

La coudée royale pour simplifier (image issue du documentaire « L’extraordinaire aventure du chiffre 1″)  :

coudée-royale

 

Donc en fait tout le système de mesure repose sur les dimensions « humaines », terrible, non?

 

II. Les fractions de doigt

fractionsSur la droite de la coudée, on remarque que les doigts ont été subdivisés d’abord en 2, puis 3, puis 4 …. jusqu’à 16.

Comment le sait-on facilement (sans tout compter)?

Et bien il faut lire les hiéroglyphes :

Hiero_chiffre_1 signifie « un », Hiero_chiffre_10signifie « dix ».

En y regardant de plus près, le nombre de subdivisions est indiqué :

division

, ici le doigt (unité de base) a été découpé en 5.

fraction2

, ici le doigt a été découpé en 9.

Terrible, hein?

 

La comptabilité du pharaon suite à une guerre.

Ensuite, on a vu une grande pièce du musée :

IMG_7392

 

Il y a énormément de nombres égyptiens, prêts à être traduits (cliquez sur chaque image):

IMG_7393
IMG_7394
IMG_7396
IMG_7400
IMG_7403
IMG_7404

Une petite aide :

Symbole Valeur
Hiero_chiffre_1 1
Hiero_chiffre_10 10
21px-Hiero_chiffre_100.svg 100
30px-Lotus-stylized-1000.svg 1 000
Hiero_chiffre_10K 10 000
Hiero_chiffre_100K 100 000
Hiero_chiffre_1M 1 000 000

Bonne traduction !!

Voir l’article originel

Lettre à Bébert

De : Bio-techno

JPEG - 1.2 Mo
Bébert
La « lettre à Bébert » publiée dans le numéro 514 de la revue « Les Cahiers pédagogiques ».

Cet article a été publié initialement dans la revue « Les Cahiers pédagogiques » n° 514. D’autres articles traitant des biotechnologies santé-environnement ont été publiés dans cette revue comme, par exemple, Biotechno pour les profs sur les Cahiers Pédagogiques.

Mon très cher Bébert,

je tenais à te féliciter pour ta prestation de l’autre jour. Tous tes spectateurs ont, par le biais de ta démonstration de gestes, bien appréhendé les risques encourus à mal transporter leur cartable (pour les plus jeunes) ou leur brouette (pour leurs parents). Des enseignants sont même venus te questionner pour comprendre comment porter leurs cartons pour leur prochaine mutation.

PNG - 146.8 ko
Affiche PRAP par « Biotechno pour les profs »

Ton nom fait bien rire les plus jeunes. Tu aurais pu te faire appeler Arthur. Oscar n’aurait pas convenu car c’est déjà le nom de ton camarade au tain livide au fond de la salle de SVT. Je me suis longtemps laissé dire que ce nom d’apparence ridicule te ferait perdre toute crédibilité. Mais que nenni, c’est exactement le contraire : ce diminutif de Robert te va à ravir. Tu es un peu le Guignol de la prévention des risques liés à l’activité physique.

Mais à trop vouloir en faire tu risques gros. Tout mannequin en plastique que tu es, tes disques intervertébraux sont souvent malmenés. Aussi, je tiens à te lister quelques points que tu pourras confier au prochain formateur PRAP [1] qui te récupérera en éléments séparés et qui devra te donner ton apparence humanoïde sans te réduire en pièces :

  1. Assembler la première vertèbre du bassin avec son épine ;
  2. Placer une autre vertèbre en position sur la première vertèbre du bassin et assembler-les ensemble à l’aide d’une pince multiprise (la tige métallique doit traverser intégralement les deux corps vertébraux) ;
  3. Placer le disque intervertébral en faisant attention à ne pas le déchirer (les disques sont fragiles) puis répéter les étapes 2 et 3 jusqu’en haut de la colonne vertébrale.

C’est effectivement un peu compliqué de te donner la vie. Certainement que ton inventeur avait en arrière pensée de se venger des profs qui l’avaient brimé dans son enfance !

Pour te permettre d’interagir encore davantage avec ton public, il suffit de suivre le conseil de Volcane qui te connaît bien : Bébert est triste également. Afin d’attirer les élèves et de leur faire comprendre l’importance de « fixer le regard bien droit », je lui ai dessiné des yeux grand ouverts. C’est plus parlant.

Si tu en es d’accord — et je sais que tu es toujours partant pour ce genre d’expérience — on se retrouve pour la prochaine fête de la science. Il y aura, comme à chaque fois :

  • une nuée d’élèves de maternelle et de primaire curieux de porter des caisses comme des grands ;
  • des travailleurs qui ont bien l’intention de continuer à pouvoir soulever leurs enfants puis petits-enfants en gardant le sourire ;
  • des journalistes qui feront de toi la mascotte scientifique de leur journal…

Je te fais une grosse bise et, en attendant de te revoir, fais bien attention à ton dos,

Patrice


[1] Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l’Activité Physique) promu par l’INRS (Institut National de Recherche et Sécurité)

Voir l’article originel

Petit problème ouvert : explosion avec onde de propagation

De : Mathix

shot0001.pngUn petit problème fait à la volée sur le Zap de Spion.

(J’avoue le regarder parfois).

Je suis tombé sur une séquence qui m’a fait penser à l’éruption du Tavurvur, sauf qu’ici l’onde de choc est visible sur le sable.

Plutôt impressionnant et ça peut facilement être une vidéo qui permet de débuter les problèmes ouverts en vidéo avec une classe.

Sans attente voici la courte vidéo :

Télécharger

Télécharger (flv)

Cette vidéo rejoindra les autres problèmes ouverts ici

Voir l’article originel

Les rythmes scolaires

De : Adrien Guinemer

Les rythmes scolaires au lycée franco-allemand de Sarrebruck

The Triple Nine Society Wall Clock

Dans mon établissement scolaire, le lycée franco-allemand de Sarrebruck, nous fonctionnons un peu différemment, ni tout à fait comme en Allemagne, pas du tout comme en France. Ceci concerne pleins de choses, entre autres les rythmes scolaires.

Dans beaucoup d’endroits, la sonnerie retentit à 7h55 pour que les premiers cours commencent à 8h. Ici aussi. Puis s’en suit une matinée où l’enchaînement est rapide : un cours dure 45 minutes, ensuite les élèves et les professeurs ont 5 minutes pour changer de salles. Toutes les deux périodes, tout ce beau monde a 15 minutes pour souffler. Faites les calculs, après six périodes, il est 13h15.

Alors, suivant leur âge, suivant les jours, suivant qu’ils suivent l’étude ou qu’ils font des activités au sein de l’établissement, les élèves rentrent chez eux ou déjeunent sur le pouce.

Les cours reprennent à 13h45. De la sixième à la cinquième, un élève n’a pas cours l’après-midi. A partir de la quatrième, les élèves ont une heure supplémentaire le mardi et deux le jeudi. A partir du niveau lycée, les enseignements optionnels ont lieu l’après-midi sur des créneaux supplémentaires.

Mais pour que l’enseignement réglementaire soit dispensé, un samedi sur deux, élèves et professeurs ont une matinée de cours supplémentaire. C’est aussi un créneau où seront placées les réunions parents-professeurs ou autres journées portes-ouvertes n’engendrant aucune nécessaire compensation.

Le calendrier général de l’année est peu ou prou le même que celui de France métropolitaine.

Mon avis sur tout ce dispositif ? Ma foi, je dois dire que les semaines avec samedi travaillé sont bien longues tant pour les élèves que pour moi. Nous sommes nombreux (élèves et enseignants) à venir de loin et je ne dois pas être le seul à me lever à 5h30. Néanmoins, le fait de n’avoir que des matinées est extrêmement bénéfique ! Tout enseignant sait à quel point les cours après 15h n’ont que peu d’intérêt. Et lorsque le jeudi, je retrouve mes quatrièmes à 14h30 pour leur dernier cours de la journée après 7 périodes intenses, nous ne sommes, ni eux ni moi, très efficaces !

En revanche le vendredi, les troisièmes me retrouvent pour deux périodes de 11h45 à 13h15. Ce sont les dernières heures de la journée et nous sommes bougrement efficaces ! Alors qu’il m’arrive des fois d’arriver à bout de souffle d’une semaine fatigante, ils trouvent le moyen de me redonner la pêche et il arrive souvent que je ressorte de là avec plus d’énergie qu’en entrant !

Alors, osons nous poser les bonnes questions ! N’ayons pas peur de changements radicaux : essayons, trompons-nous et gardons le meilleur.

Si vous avez des remarques ou des commentaires à faire, je vous invite à utiliser les commentaires.


Voir l’article originel

Vidéo explicative : ''la distributivité dans tous ses états''

De : Mathix

captVoilà un autre projet qui se concrétise ! Un travail de quelques jours.

La résultat me satisfait, j’ai réutilisé la voix aiguë qui avait fait un tabac dans ma vidéo sur la hauteur d’un triangle.

Ici je vous propose 4 méthodes qui font sens pour la distributivité et une « méthode » d’application rapide (une fois qu’on a compris, il faut savoir se débarrasser du superflu).

Les 4 méthodes sont :

  • Le retour au sens de la multiplication (répétition d’une addition)
  • Le calcul de l’aire d’un rectangle coupé en deux
  • L’utilisation du français (si!!si!!)
  • La factorisation avec un contexte lié aux bouquets de fleurs.

J’ai ajouté un chapitrage à la vidéo, il suffit de cliquer sur le chapitre pour accéder directement aux différentes méthodes.

Télécharger

Télécharger (flv)

Ce cours en vidéo sera disponible ici 

Voir l’article originel

Le saviez-vous : Quel est le point commun entre les présidents des EU et le théorème de Pythagore?

De : Mathix

Voilà, en vacances!

B9T1cB2IIAA2zqbAvec quelques bonnes nouvelles, tout d’abord pour la petite histoire, je fais parti d’un petit groupe de travail autour des vidéos pour la pédagogie inversée. Lors des présentations, un des membres, Daniel Vieira-Do-Vale membre Sésamath, m’a informé qu’il avait placé un des problèmes DUDU dans les cahiers sésamath de 1ère en Lycée Pro.

La classe!

La manuel est en cours d’élaboration .

LP-sesamath

 

viaeducSinon deuxième nouvelle! J’ai eu un message de la dgesco.drdie, m’informant que la CARDIE de Nantes avait transmis le projet les Problèmes DUDU en tant que Candidat pour la Journée nationale de l’innovation 2015.

Ils nous invitaient à poster une ressource présentant les problèmes DUDU sur viaeduc pour ceux qui y ont un compte, c’est là :  http://experimentation.viaeduc.fr/publication/6154

Normalement le 20 février, on devrait savoir si on sera sélectionné pour être présent ou non à cette journée.

Croisons les doigts!

Bref, passons sur ces deux nouvelles!  Je me suis mis en tête de poursuivre les épisodes de « Le saviez-vous?« .

Voici donc le 8ème épisode sur le point commun entre le théorème de Pythagore et les présidents des États-Unis!

Bon visionnage!!

Télécharger

Télécharger (flv)

La série est disponible ici.

Voir l’article originel

Problème DUDU n°6 : Le Clocher

De : Mathix

shot0003.pngVoilà, 6e épisode des problèmes DUDU! Toujours un peu en retard,  j’en suis en théorie à commencer l’épisode précédent, mais bon, on tient le rythme de diffusion!

 

J’ai réussi enfin à différencier l’évolution des travaux de groupes, j’ai autorisé les téléphones portables en cours pour qu’ils téléchargent les applications et puissent à l’aide de celles-ci visionner les vidéos, si bien que des groupes qui avaient de l’avance ont pu faire le problème suivant! Une vraie réussite!

 

Ressemblant un peu à mon petit problème ouvert sur APOLLO 13, il fera appel au théorème de Thalès et un peu d’imagination!

 

 

A voir ci-dessous!

 

Télécharger

Télécharger(flv)

 

 

La série complète est disponible ici.

 

 

Voir l’article originel